Appel à une journée de recueillement et de prière pour les victimes de Toulouse et Montauban.

30 FBI – Communiqué de presse du 23 mars 2012.

Appel à une journée de recueillement et de prière pour les victimes de Toulouse et de  Montauban.

Le Front des Banlieues Indépendant condamne le meurtrier qui a assassiné, à Toulouse et à Montauban, des militaires et des membres de la communauté juive.
Le FBI estime que ces tueries auront certainement un impact négatif sur l’ensemble de la communauté musulmane de France, même si parmi les victimes on compte des soldats de confession musulmane.
Le FBI met en garde contre toutes tentatives de stigmatisation et d’amalgame en direction de la communauté musulmane.
Le FBI a décidé avec la mosquée Islamique de Puteaux et la mosquée Elhouda de Gennevilliers d’organiser ce vendredi 23 mars à 13h30, une journée de recueillement et de prière, à la mémoire des victimes quelle que soit leur appartenance religieuse.

Président du FBI

Hassan BEN M’BAREK

Le militant politique Rachid Nekkaz libéré.

29 FBI – Communiqué de presse du 20 Mars 2012

Le militant politique Rachid Nekkaz libéré.

Le Front des banlieues Indépendant est heureux de vous apprendre que le militant politique, Rachid Nekkaz, sera libéré ce soir de la prison de Fresnes après plus d’une semaine de détention.

En effet, Monsieur Rachid Nekkaz avait été arrêté le 13 mars 2012 pour corruption dans le cadre de l’achat des parrainages pour la présidentielle de 2012.

Son action s’inscrivait dans une démarche citoyenne de salut républicain consistant d’une part à  demander aux Élus de la République de parrainer des femmes candidates à l’Élysée ayant des difficultés à obtenir leur parrainage et d’autre part à faire abolir le système des parrainages des Elus qui favorise la corruption.

Le FBI constate que plusieurs personnalités politiques de gauche et de droite souhaitent l’abolition de ce système ainsi que le Président de la république, Monsieur Nicolas Sarkozy.

Le FBI estime que cette affaire est allée trop loin et démontre bien qu’il y a encore des militants politiques qui peuvent aller en prison pour leurs opinions et plus particulièrement ceux issus des banlieues.

Le FBI regrette qu’il n’y ait pas plus de militants dans les banlieues avec la détermination et l’épaisseur de Monsieur Rachid Nekkaz.

 

Rachid Nekkaz incarcéré à la maison d’arrêt de Fresnes

27 FBI – Communiqué de presse du 17 mars 2012

(Photo maison d’arrêt de Fresnes)

Rachid Nekkaz incarcéré à la maison d’arrêt de Fresnes

Le Front des banlieues Indépendant a malheureusement appris qu’à l’issue de sa garde à vue et de sa présentation devant le juge, Monsieur Rachid Nekkaz a été placé en détention à la maison d’arrêt de Fresnes.

En effet, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour corruption active et passive et a requis son placement sous contrôle judiciaire à condition que Monsieur Rachid Nekkaz donne sa véritable adresse.

Le FBI estime que lier sa libération à la divulgation de son adresse est extrêmement surprenant. En effet, Rachid Nekkaz est un français né en France qui habite en France depuis sa naissance, milite et paie ses impôts en France.

Le FBI rappelle que Rachid Nekkaz a fait l’objet d’une arrestation alors qu’il menait une action citoyenne publique en faveur du parrainage citoyen.

Le FBI acte que 60% des Français sont opposés au système actuel des parrainages et approuvent une réforme de ce système afin de permettre aux citoyens de désigner les candidats à l’élection présidentielle.

 

Plusieurs personnalités politiques souhaitent l’abolition de ce système et plus particulièrement le Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy qui a déclaré  le 6 mars dernier qu’il était favorable au parrainage citoyen.

 

Le FBI constate que Monsieur Rachid Nekkaz a toujours mené ses actions en totale transparence. Il a toujours communiqué, sans rien cacher, en envoyant régulièrement des communiqués à la presse nationale, aux élus et à tous ces partenaires associatifs. De surcroit, ses actions qui n’ont nullement été réalisées à son profit puisqu’il ne s’est pas porté candidat au scrutin de 2012, ont un but politique.

 

Le FBI se demande légitimement pourquoi aller si loin avec Monsieur Rachid Nekkaz dans cette affaire ?

 

Le but est-il de porter un coup d’arrêt à toutes les actions que Monsieur Rachid Nekkaz a menées ces derniers mois, pour la défense des femmes en niqab, en faveur de la Turquie et plus généralement pour son combat contre l’islamophobie qui est malheureusement de plus en plus présente dans ce pays ?

 

Le FBI demande la libération de Monsieur Rachid Nekkaz qui est avant tout un militant politique qui n’a pas sa place en prison dans une démocratie.

 

Rachid Nekkaz arrêté par la police et placé en garde à vue.

26 FBI – Communiqué de presse du 13 Mars 2012

(Photo Rachid Nekkaz)

Rachid Nekkaz arrêté par la police et placé en garde à vue.

Dans le cadre de son opération de salut républicain consistant d’une part à demander aux Élus de la République de parrainer des femmes candidates à l’Élysée ayant des difficultés  à obtenir leur parrainage et d’autre part à faire abolir le système des parrainages des Elus qui favorise la corruption.

Rachid Nekkaz a invité un Maire d’une petite commune du Pas-de-Calais à parrainer Cindy Lee, la candidate du Parti de l’Amour et de la Liberté ce mardi 13 mars à 12h30.

Ce maire du Pas-de-Calais qui avait été l’un des parrains de Rachid Nekkaz en 2007, a déposé un parrainage directement au Conseil Constitutionnel aujourd’hui à 13h30, en présence de Monsieur Rachid Nekkaz, de Madame Cindy Lee et de Monsieur Ben M’barek Hassan Président du Front des banlieues indépendant.

Sur le chemin du retour, les personnes présentes dans le véhicule de Monsieur Nekkaz ont été interpellées par cinq officiers de police judiciaire.

Après une fouille du véhicule, Monsieur Nekkaz a été arrêté et placé directement en garde à vue vers 16h40 vraisemblablement pour corruption dans le cadre de l’achat des parrainages pour la présidentielle de 2012.

Il est important de souligner que l’objectif de Monsieur Rachid Nekkaz est d’exhorter le Gouvernement et le Conseil Constitutionnel à abolir le système des parrainages des Élus et à le faire remplacer par un parrainage républicain de 100 000 citoyens.

Malheureusement, il se retrouve arrêté en pleine rue au volant de son véhicule comme un terroriste ou un voyou fiché au grand banditisme alors qu’une simple convocation aurait suffi.

Monsieur Rachid Nekkaz a déposé au Conseil Constitutionnel ce jeudi 8 mars 2012 à 16h15 un parrainage pour soutenir Madame Marine le Pen, faisant le pari que sa présence affaiblira Monsieur Nicolas Sarkozy, dès le premier tour de l’élection présidentielle.

Marine le Pen vient de franchir aujourd’hui le cap des 500 signatures et ironie du sort Monsieur Rachid Nekkaz se retrouve en cellule.

Vu les méthodes expéditives du pouvoir politique, le Front des banlieues indépendant se demande si les 40 parrainages de Monsieur Rachid Nekkaz n’ont pas contribué à valider la candidature de Madame le Pen.

Le Front des banlieues indépendant demande immédiatement la libération de Monsieur Rachid Nekkaz.

3ème victoire du FBI

25 FBI – Communiqué de presse du 01 Mars 2012

 

3ème victoire du FBI

Travaux pour l’installation du chauffage à la mosquée de la Défense.

Le FBI (Front des Banlieues Indépendant) a décidé de reporter la prière de rue qui devait être organisée le vendredi 2 mars 2012 devant l’hôtel de ville de Puteaux, afin d’obtenir le chauffage dans le chapiteau qui fait office de mosquée provisoire, dans le quartier d’affaires de La Défense.
En effet, ce report est motivé par le fait que les travaux pour l’installation du chauffage ont commencé depuis plusieurs jours (voir photos ci-dessus).
Le FBI est satisfait des efforts consentis par Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud (maire de Puteaux) pour régler un des volets de ce combat qui dure depuis plusieurs mois.
En ce qui concerne l’autorisation administrative pour l’installation de ce chauffage, celle-ci n’est pas encore réglée malgré les assurances des pouvoirs publics.
Par conséquent, le FBI reporte sa prière de rue au vendredi 22 mars 2012 et invite tous les protagonistes, la mairie de Puteaux, la mairie de Nanterre et les services de l’Etat, à faire preuve de bon sens et de sagesse.
Le lieu de cette prière sera annoncé quelques jours avant l’évènement afin que le FBI puisse analyser la situation et déterminer clairement quel acteur refuse ou retarde la résolution de cette affaire qui est malheureusement révélatrice d’une islamophobie présente dans ce pays.